Les Jardins du Grand Courtoiseau à Triguères

    La restauration de ce jardin par ses nouveaux propriétaires a débuté en 1991. Des centaines d’ifs ont été plantés pour former l’ossature végétale de ce grand parc de plusieurs hectares, mélangeant les styles de paysages. Du portail d’entrée une longue allée bordée de hautes haies d’ifs taillés mène à la maison située au centre du domaine. A droite un grand verger planté de variétés anciennes de fruitiers, avec au centre une allée de Magnolias. Il est suivi par le Jardin des Antiques où deux statues se font face encadrant un bosquet de sorbiers du Tibet (Sorbus thibetica). Nous franchissons ensuite une porte pour entrer dans la cour du manoir. Un grand bassin occupe le centre de cette cour, il est bordé de népétas bleus et d’hémérocalles jaune-orangé, mais qui ne sont pas encore en fleurs. De grands pots rythment la cour et les murs sont ornés de rosiers grimpants. Nous nous dirigeons vers le Jardin des Faunes, qui tire son nom de statues représentant ces personnages mythologiques. Les anciennes douves ont été transformées en un jardin d’ombre aquatique inspiré de la renaissance italienne. Plusieurs bassins en losange se déversent les uns dans les autres. Ce sont principalement des feuillages qui assurent le décor : fougères, hostas, euphorbes, astilbes, gunneras, iris d’eau et heuchères colorés.

    Le Jardin des Faunes est structuré par des haies d’ifs de manière à ce qu’il ne puisse jamais se découvrir d’un coup. Il faut se promener dans chacune des chambres de verdure pour découvrir le mélange de vivaces, d’arbustes et de lianes qui fait son charme. Ensuite un grand parc à l’anglaise s’étend devant la façade du manoir, où de grands arbres anciens forment le décor. Au pied de ces arbres vénérables ont été plantés des rosiers lianes. De l’autre côté de la maison, à l’emplacement des douves ont été réalisés un jardin exotique, bordé de bambous qui évoquent la flore d’Extrême-Orient ou du Nouveau Monde et le Jardin du Loup, nommé en l’honneur d’une sculpture en tête de loup servant de déversoir dans une fontaine rectangulaire. Malheureusement, à ce point de notre visite la pluie s’est mise à tomber, abrégeant la visite du sous bois et nous ramenant vers le Jardin des Antiques. Malgré la pluie, ce jardin est remarquable par le nombre d’ambiances différentes et la profusion de plantes remarquables qu’il propose.

 

Les Jardins du Grand Courtoiseau - 45220 TRIGUERES
http://www.grand-courtoiseau.fr/

Loading images
loading
01 entrez 02 Nepeta 03 04 05 06 07 08 09 10 Toona sinensis Flamingo 11 12 Cytisus battandieri 13 14 15 16 17